Aller au contenu

Viticulteurs : vos partenaires commerciaux indispensables

Cocktail
Viticulteurs : vos partenaires commerciaux indispensables

La vigne et les métiers du vin séduisent de plus en plus les jeunes générations.

De nombreux jeunes décident ainsi de reprendre le domaine familial, ou de se lancer à leur propre compte, quitte à bousculer les codes préétablis. Force est de constater que la filière viticole entre dans une nouvelle ère. Pour réussir dans ce domaine, il s’avère judicieux de tisser des partenariats gagnants. Quid des fournisseurs de caisse de vin, de bouteilles ou encre d’étiquettes ?

L’expéditeur des caisses de vin, un partenaire commercial indispensable

Un viticulteur se doit de bien choisir ses partenaires commerciaux, à commencer par l’expéditeur de ses caisses de vin. En général, le prestataire orchestre les expéditions au départ des caves du viticulteur. Pour chaque opération, les emballages certifiés sont livrés au préalable. Les transporteurs passent ensuite récupérer les colis afin de les acheminer jusqu’aux clients en France, et dans le monde entier. Les expéditeurs professionnels, comme par exemple, La Ruche Viticolis permettent ainsi d’externaliser les expéditions de vins et de champagnes.

Le suivi des expéditions est réalisable via l’extranet en ligne. Le viticulteur accède à un tableau de bord lui permettant de suivre les états de livraison de l’ensemble de ses colis. Notez que pour les envois à l’export, le prestataire informe sur les règlementations en vigueur en fonction des zones de destination souhaitées. Ils se chargent également de l’ensemble des formalités administratives de dédouanement.

viticulteurs, partenaires commerciaux

Viticulteurs, choisissez votre fournisseur de bouteilles

Le viticulteur travaille également en partenariat avec les fournisseurs de bouteilles de vin. Les bouteilles ont une forme spécifique selon les régions. La bouteille de Bourgogne est reconnaissable de par ses épaules douces, son col fin et son allure haute, voire pansue. Quant à la bouteille de Bordeaux, ou « Frontignan », elle est plutôt cylindrique. La bouteille de côtes ligériennes est à peu près similaire à la bouteille bourguignonne.

Les bouteilles de vins de Provence se déclinent sous différentes formes :

  • les propriétaires embouteillent leurs vins dans des « flûtes à corset » tandis que
  • les négociants optent pour les bouteilles « Côte-de-Provence ».

Comptez également sur la bouteille rhodanienne portant la mention Côtes-du-Rhône gravée au niveau des épaules. Enfin, la fameuse Flûte d’Alsace se révèle fine et élégante. Il s’avère donc plus facile d’identifier l’origine du vin à sa bouteille. Quoi qu’il en soit, la taille de la bouteille de vin impacte grandement la conservation du vin et son goût.

Un partenaire indispensable, le fabricant d’étiquettes de vin

Le choix des étiquettes se révèle crucial. Elles peuvent se décliner sous des couleurs toniques, arborer des impressions de formes géométriques, ou des collages. Les illustrations et les formats verticaux comptent aussi. Ainsi, l’étiquette d’une bouteille de vin destinée à la grande distribution se démarque de par son étiquette colorée. L’imprimeur jouera sur les effets du papier pour mieux accompagner le discours de vente.

En revanche, les bouteilles de vin prévues pour être vendues chez les cavistes sont plus personnalisées. L’approche « haute couture » sera privilégiée, même pour les étiquettes. Ces dernières doivent en effet raconter une histoire, voire mettre en avant le terroir. Quant aux étiquettes destinées aux bouteilles de vin vendues en ligne, on optera plutôt pour un design plus branché. Le but étant de capter l’intérêt de l’internaute qui navigue de page en page.

Le rôle du fournisseur d’étiquettes se révèle essentiel puisqu’il doit établir une cohérence pertinente entre le vin, la bouteille et l’étiquette. De ce fait, les bouteilles de vin d’entrées de gamme arborent des étiquettes festives et nettement plus colorées. Quant aux bouteilles de milieu de gamme, elle véhicule une image plus élégante et rassurante. Plus encore, les grands crus affichent la patte du vigneron.

Les pépiniéristes viticoles

Le métier de pépiniériste viticole est né au XIXe siècle, suite à la crise de phylloxéra. Ce puceron microscopique s’était attaqué aux racines de la vigne, provoquant la destruction de l’espèce vinifère en France. Pour y remédier, les pépiniéristes ont pratiqué l’hybridation. Cette technique consiste à utiliser un greffon provenant de l’espèce vinifère. Il fut ensuite greffé aux racines de vignes d’un nettement plus résistant.

Il faut savoir que le métier de pépiniériste viticole n’est pas de tout repos. Son rôle consiste à créer un plant de vigne qui sera mis en terre afin de produire des raisins. Pour ce faire, il dispose d’un matériel agricole agrée, tels que les vignes mères et le porte-greffe. En d’autres termes, le pépiniériste viticole n’est pas un simple fournisseur. Il est entièrement associé à la production viticole. Ce professionnel accompagne le viticulteur tout au long de la vie du plant de vigne.

Par ailleurs, les pépinières 2.0 commencent à voir le jour, afin de répondre efficacement aux attentes des professionnels du vin. Les plans de modernisation permettent d’améliorer les productions en automatisant certaines tâches pénibles. Les conditions de travail s’améliorent, ce qui permet de gagner en compétitivité et en qualité.

Le commercial en vin : un prestataire phare pour les viticulteurs

Le viticulteur collabore également avec le commercial en vin. Celui-ci travaille notamment pour un grossiste en vin, ou pour une grande entreprise. Quoi qu’il en soit, son rôle consiste à vendre ou à acheter les bouteilles de vin du viticulteur. Son métier l’amène à réaliser des prospections, des démarches de vente, des présentations de produits. En sus, il négocie les prix ainsi que la quantité de bouteilles de vin.

Pour un viticulteur, le choix d’un commercial en vin ne se fait pas au hasard. Il devra tenir compte de nombreux critères dont la fibre commerciale, la connaissance du produit. Un commercial en vin se doit surtout de parler au moins une langue étrangère pour communiquer aisément avec les clients étrangers.

Le caviste

Le caviste figure aussi parmi les partenaires du viticulteur. Il tient son propre magasin et dispose de sérieuses connaissances en œnologie.

Ce professionnel du vin est habilité à conseiller les clients selon leurs besoins. Son sens de la pédagogie se révèle être un véritable atout, car il doit pouvoir expliquer les particularités du vin avec des mots simples et compréhensibles. A noter que le caviste est aussi amené à négocier les prix des bouteilles de vin auprès des commerciaux.

Cocktails associés

Les questions fréquentes

Commentaires

Conditions générales *
Newsletter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées. Les messages sont aussi relu et validé à la main avant d'être publié sur le site. Le lien vers votre site internet sera mis en dofollow si vous proposez un commentaire pertinant et de minimum 50 mots. Si vous souhaitez supprimer un commentaire vous pouvez nous contacter via notre formulaire de contact.
Nous nous réservons le droit de refuser ou de supprimer, à tout moment, tout commentaire que l'on considérerait offensant ou hors sujet.