Les origines et la fabrication de l'amaretto

Acheter de l'amaretto

Dans la famille des spiritueux, le Gin occupe une place de choix auprès des inconditionnels des boissons alcoolisées. Ingrédient phare dans l'univers des bars à cocktails, il se décline sous différents styles, dépendamment (ou non) de sa préparation. Je vous invite pour une session découverte au cœur des origines de ce philtre, sa composition et ses usages dans les cocktails.

Le Gin : d'où vient-il ?

Souvent associé aux terres britanniques (à tort bien entendu), le gin est un spiritueux qui vient des anciens Pays-Bas. C'est en effet cette région du monde qui a produit cette liqueur pour la première fois. À l'origine, il s'agissait d'une boisson traditionnelle à usage médicinal encore appelé Genever. Elle était très appréciée par les ouvriers et troupes hollandaises pour ses propriétés stimulantes. C'est de là que lui est venue l'appellation eau-de-vie de genièvre.

Très tôt, ce breuvage connaîtra un succès fou du côté de l'Angleterre où elle sera commercialisée durant la glorieuse époque révolutionnaire. Ce fut le cas jusqu'à l'intronisation en 1688 du roi Guillaume III qui, dès sa prise de pouvoir, interdit l'importation d'eaux-de-vie étrangères. C'est à compter de ce moment que les Anglais ont commencé à produire leur propre version du Genever hollandais et l'ont baptisé « Gin ».

Le Gin : comment est-il composé ?

La préparation du Gin suit trois étapes essentielles. Je propose de vous guider à travers chacune d'elles.

L'élaboration de l'eau-de-vie

L'eau-de-vie est la base alcoolique qui servira pendant la phase d'aromatisation. Elle est élaborée à partir de la transformation par distillation de grains céréaliers (maïs, orge, seigle) ou de mélasse (betterave ou canne à sucre). Sa forte concentration en alcool, plus ou moins 96°, masque parfaitement le goût des composants originels distillés. Cela la rend parfaite pour l'étape suivante, plus complexe.

L'aromatisation

C'est cette étape qui détermine le ton qu'aura ce spiritueux. Elle se fait généralement par infusion des baies de genévrier (majoritaire), puis d'autres notes florales ou épicées, dans la base d'alcool neutre initialement obtenue. L'aromatisation peut également se faire par macération. Cette méthode permet d'obtenir une boisson plus aromatisée, pour plus d'amplitude en bouche.

La distillation du Gin proprement dite

La mixture obtenue lors des prétendantes phases est maintenant placée dans un alambic pour la distillation. Ce sont les différents ingrédients utilisés et la méthode de préparation qui détermine le type de gin.

Le Gin : quel emploi dans les cocktails ?

Généralement, le Gin est associé aux recettes de cocktails. Il est utilisé pour donner plus de caractère au breuvage. Toutefois, il peut être consommé sec, si vous recherchez le goût aromatisé très prononcé. Dans ce cas, je vous conseille de l'allonger avec de l'eau et des glaçons.

Les cocktails avec l'amaretto