5 astuces pour réussir le mojito parfait

5 astuces pour réussir le mojito parfait

Illustre parmi les illustres, le mojito est le cocktail le plus connu. Malheureusement sa popularité fait aussi de lui le cocktail le plus galvaudé. D'un bar à l'autre, malgré une recette simple, on trouve des différences de qualités très importantes. Robert B. Hess (fondateur du Museum of the American Cocktail) a dit qu'il ne faut "jamais demander un Mojito à un barman occupé, le Mojito est un cocktail compliqué, qui demande du temps". En effet la confection d'un mojito demande plusieurs manipulations qui prennent du temps. Si on veut aller trop vite on va rater la préparation. Dans un article, je vais vous donner 5 points clefs à respecter si on veut faire un mojito de qualité.

1- Choisir des produits frais et bio

Comme toute recette de cocktail ou de cuisine, il est préférable de privilégier des ingrédients frais et de qualités. Il est donc recommandé d'utiliser des citrons verts frais et bio. Bio, car nous allons mettre des quartiers avec la peau dans le verre. Il faut proscrire, à tout jamais, l'utilisation de pulco dans les mojitos. Un citron frais, coupé en deux et pressé avec un presse agrume à la minute vous permettra d'extraire plus de goûts.

Pour la menthe; nous en avons déjà parlé dans l'article Quelle menthe choisir pour vos Mojitos ? Il faut privilégier la menthe poivrée fraiche et bio.

2- Choisir le bon sucre

On se pose fréquemment la question: "Quel sucre choisir pour un mojito ?"

La réponse est simple mojito se fait traditionnellement avec du sucre blanc et pas avec de la cassonade (sucre roux). Pour extraire les arômes de menthe le sucre blanc est préférable car les grains sont plus fin et aussi car il est plus simple à dissoudre. Il est important de dissoudre le sucre avant d'ajouter le rhum, car le sucre se dissout relativement mal en présence d'alcool ou de glace.

3- Ecraser mais pas trop

Le second point important est de ne pas mettre trop de menthe. 5 à 7 feuilles de menthe fraiche, selon la taille des feuilles, est amplement suffisant. Il faut aussi veiller à ne pas trop écraser la menthe au risque d'apporter de l'amertume au cocktail. Pour extraire les arômes de menthe correctement il faut, dans un premier temps, mettre les feuilles, le sucre blanc et un trait d'eau pétillante au fond du vert. Avec un pilon en bois écraser les feuilles sans les déchirer en petits morceaux. L'eau ajoutée va permettre de favoriser la dissolution du sucre. Le sucre quant à lui, grâce à sa texture abrasive, va améliorer l'extraction des arômes de menthe.

4- Choisir le bon rhum

J'ai déjà exprimé mon point de vue sur le choix du rhum dans l'article Quel rhum choisir pour vos mojitos ?. Pour résumer, il faut choisir un rhum blanc traditionnel cubain. La plupart du temps vous trouverez des mojitos à base de bacardi ou de Havana Club.

5- Doser correctement l'eau pétillante

On parle bien ici d'eau pétillante et non de limonade. Un mojito traditionnel ne se fait pas avec de la limonade. L'erreur la plus commune est de remplir le verre d'eau et de mettre quelques glaçons. C'est bien sûr l'inverse qu'il faut faire. Une fois que vous avez le citron, la menthe, le rhum et le sucre dans votre verre vous pouvez le remplir de glace pillée. Et seulement après, il faut compléter le verre avec de l'eau pétillante.

Vous connaissez maintenant tous les secrets pour réaliser le mojito parfait. Si vous avez d'autres conseils sur la réalisation de cette recette vous pouvez les partager en commentaire.

Recettes liées

Mojito

Librement inspiré du Mint Julep (cocktail à base de whisky), le Mojito ou Drake (nom légendaire préféré par les anglo saxons) est un cocktail qui fleure bon la Havane. Savant mélange de rhum, de glace pilée, de sucre de canne, de feuilles de menthe fraîches et de citron vert, il a vu le jour à Cuba au début du XX ème siècle. Cocktail particulièrement tendance, le mojito a de nombreuses variantes (champagne, bière, autres agrumes...). Rafraîchissant, il se consomme à la paille de préférence dans un verre à whisky. Un bon mojito mérite d'être réalisé quelques minutes avant d'être dégusté pour laisser aux feuilles de menthe et au citron vert le temps de mêler leurs parfums à celui du rhum.

Black mojito

Qui ne connaît pas le mojito ? Les apéros d?été ne sont pas dignes d?être appelés ainsi sans ce cocktail ! Créé par Francis Drake, un navigateur anglais, le mojito a fait son apparition à Cuba ; ce dernier étant connu pour ses champs de canne à sucre. Francis Drake a donc voulu extraire une eau-de-vie à partir de ces cannes à sucre. Seulement, le goût était légèrement fort qu?il a voulu l'agrémenter de quelques ingrédients supplémentaires, dont : la menthe, le citron vert et le sucre. Peu de temps après, les citadins commencent à prendre connaissance de cette boisson. C?est ainsi qu?il a fini par intégrer les bars à la mode. Une touche de modernité n?était pas non plus de refus : de l?eau pétillante, de la glace, etc.

Mojito fraise

Le mojito fraise est un cocktail très rafraichissant et très apprécié dans les bars branchés.

Mojito basque

Pour changer du mojito classique, la version basque du célèbre cocktail est à découvrir absolument ! Remplaçant le traditionnel rhum par de l'Izarra vert, liqueur emblématique de la région, le mojito basque déborde de fraicheur. Agrémenté de citron vert, de sucre de canne, d'un peu d'eau gazeuse et de feuilles de menthe il est très populaire dans les bars du sud-ouest. La belle couleur verte apportée par la liqueur ravira les amateurs qui auront autant de plaisir à admirer leur verre qu'à le déguster. Seize plantes et épices rares composent l'Izarra vert. Les anciens disaient de cette liqueur qu'elle amenait "le soleil dans un verre". Nul doute que le mojito basque et sa fraîcheur incomparable est un incontournables des soirées estivales.

Mojito mûres

Le mojito mûres ou Blackberry mojito est un cocktail à base de rhum de mûres, de citron vert et de feuilles de menthe fraîche.

Mojito pastèque

Le mojito pastèque est un cocktail à base de rhum, de pastèque de citron vert et de feuilles de menthe fraîche. Le cocktail est très agréable par des températures élevées.

Mojito despérados

Habile mélange du rhum blanc et de la bière, le Mojito Desperados mixe les saveurs pour un cocktail débordant de fraîcheur et d'arômes. Enième variation du cocktail star de nos soirées d'été, également appelé "Despejito", le mojito desperados se démarque de la recette classique en intégrant à sa recette 15 cl de la célèbre bière aromatisée à la téquila. Réhaussé des incontournables feuilles de menthe fraîches, de citron vert et d'un peu de sucre, il vous désaltèrera et vous apportera un peu de fraîcheur lors de vos soirées d'été. Combinant les discrètes saveurs de téquila apportées par la bière, aux délicats parfums dégagés par le rhum, le mojito desperados saura séduire largement et se placer comme un incontournable des cocktails de l'été !

Mojito yuzu

Le mojito Yuzu, une invitation au voyage entre Asie et Amérique du Sud! Ce petit citron asiatique aux saveurs délicates combine parfaitement notes acidulées et, fruitées, opposées à la fraîcheur des feuilles de menthe : une boisson désaltérante à souhait qui réveillera les papilles les plus endormies ! Idéal lorsqu'il fait très chaud, ce cocktail sans alcool est à consommer à n'importe quel moment et se sert de préférence dans un verre à whisky. Une recette qui fera sans nul doute l'unanimité auprès de ses consommateurs.

Mojito lorrain

Le mojito lorrain ou mojito mirabelle est une variation du mojito mais avec une touche fruitée. La mirabelle est un fruit répandu spécialement en Lorraine qui se consomme de mi-août à la mi-septembre.

Mojito pamplemousse

Variante fruité du mojito classique. Ce cocktail est très rafraîchissante et fruité. Le jus de pamplemousse va donner une une couleur rose-orangé à votre cocktail.