Comment bien débuter en mixologie ?

Comment bien débuter en mixologie ?

La personne qui pratique cet art est appelée un mixologiste ou un mixologue. Cette discipline a de plus en plus de succès avec de nouvelles recettes de cocktails qui voient constamment le jour

Vous êtes au bon endroit si vous souhaitez acquérir les bases en mixologie. Que faut-il connaitre pour bien débuter dans cette discipline ? Quels sont les ingrédients, le matériel et les recettes à connaitre pour commencer ? Je vous dis tout ce qu’il faut savoir !

Les ingrédients pour faire des cocktails

Les ingrédients sont les principaux éléments servant à la réalisation de cocktails. Ici, je mets l’accent sur deux catégories de boissons : les alcools et les jus de fruits. Les boissons alcoolisées à connaitre lorsqu’on débute en mixologie sont notamment la vodka, le rhum blanc, la tequila, l’amaretto et le gin. Je vous donne quelques informations sur ces alcools.

La vodka est une boisson alcoolisée obtenue par distillation. Elle porte ainsi la désignation de spiritueux. Elle contient généralement de l’alcool à 40 degrés. Grâce à sa polyvalence et à son gout assez neutre, elle permet aux autres ingrédients de mieux s’exprimer. On trouve également de la vodka aromatisée. Elle est très intéressante pour réussir certaines recettes de cocktails.

Le rhum blanc a un caractère frais et léger. Il est souvent l’ingrédient principal pour la réalisation de nombreux cocktails. Vous le trouvez notamment dans du mojito et dans de la pina colada. Ces recettes sont excellentes dégustées en soirées. Le rhum blanc est également disponible sous différents arômes. Avec de l’expérience, vous pourrez choisir le bon rhum pour chaque cocktail.

Boisson nationale mexicaine, la tequila s’obtient exclusivement par la fermentation de la sève de l’agave bleue. Il existe de nombreuses tequilas, mais la tequila blanco est la plus utilisée pour les cocktails. C’est un indispensable pour la margarita, la tequila sunrise ou encore l’acapulco.

L’amaretto est une liqueur italienne avec une légère amertume due aux amandes utilisées pour sa préparation. Son importance en mixologie vient de son gout très parfumé et des notes d’épices et de fruits qu’elle peut apporter à un cocktail. Vous pourriez également entendre parler de Disaronno. Ne paniquez pas ! Il s’agit de la marque la plus populaire d’amaretto.

Le gin est un alcool blanc principalement aromatisé aux baies de genièvre. Comme les autres alcools, il en existe de différents types. Ils ont des pourcentages variés. Je vous le dit, le gin ne se prête pas aux mélanges hasardeux. Tout est une question de dosage avec ce spiritueux. C’est d’autant plus le cas lorsqu’il est en association avec de la vodka ou de la tequila.

Maintenant que vous avez une petite idée des alcools utilisés, je passe aux jus de fruits. Selon leur texture, leur teneur et leur résistance à la dilution, les jus de fruits apportent une véritable personnalité à vos cocktails.

La plupart des cocktails alcoolisés font appel au jus de citron vert, au jus d’orange ou au jus de pomme. Des combinaisons entre ces jus sont possibles. Vous pourriez notamment mélanger du jus de pomme et de citron vert pour le cocktail Chimayo.

Le matériel indispensable en mixologie

Un mixologue doit disposer des bons outils pour la réalisation des cocktails et pour les services. Je fais notamment allusion aux différents verres, aux kits de cocktail et aux bacs à glaçons. Chaque cocktail ayant sa verrerie, vous devez connaitre les options disponibles. En fonction de la contenance du cocktail, vous aurez le choix entre des verres « long drinks » et « old fashioned ».

Les verres long drinks conviennent aux cocktails de 12 cl. Ce sont des cocktails allongés avec des boissons non alcoolisées comme l’eau, les sodas ou les jus de fruits. Vous verrez ainsi du mojito, de la tequila sunrise ou du pina coladas servit dans ce type de verre. La contenance jusqu’à bord du verre long drink varie entre 24 et 40 cl.

Encore appelé verre à whisky, les verres old fashioned de 32 cl sont destinés aux cocktails short drinks. Les cocktails short drinks sont des cocktails d’environs 7 cl. Ils sont surtout composés d’alcool, d’où leur faible contenance. Toutefois, cela ne les rend pas plus enivrants que les « long drinks ». Ils sont juste plus corsés. Le kit cocktail contient des accessoires indispensables comme :

  • un shaker pour mélanger les ingrédients ;
  • une cuillère à cocktail pour le mélange dans un verre ;
  • des verres doseurs pour mesurer vos ingrédients ;
  • un pilon pour écraser les fruits et les feuilles de menthe ;
  • une passoire pour filtrer.

En plus de ses indispensables, je conseille des bacs à glaçons de formes variés pour apporter de l’originalité aux cocktails.

Idées de recettes que vous pouvez réaliser à la maison

Je propose quelques cocktails ne nécessitant pas trop d’ingrédients et facilement réalisables chez soi. Avec du jus de pomme et du jus de citron vert, vous avez la possibilité de faire des cocktails comme le chimayo, la princesse des iles et le vodkapple.

La réalisation du chimayo requiert 4 cl de tequila, 4 cl de jus de pomme et 2 cl de jus de citron vert. Frappez les ingrédients au shaker et servez avec des glaçons dans un verre old fashioned.

Le cocktail princesse des iles se fait avec 4 cl de rhum blanc, 2 cl de jus de citron vert, 6 cl de jus de pomme et 1 cuillère à café de sucre roux. Dans un verre long drink rempli de glace, ajoutez dans l’ordre : le rhum blanc, le jus de citron vert, le jus de pomme et du sucre roux.

Le vodkapple fait intervenir deux ingrédients seulement : la vodka et le jus de pomme. Ajoutez dans un verre 10 cl de jus de pomme et 3 cl de vodka. Complétez 4 ou 5 glaçons à votre préparation et vous obtiendrez un vodkapple frais.

Pour finir, essayez ce cocktail officiel IBA, le cuba libre. Vous aurez besoin de 6 cl de rhum, de 4 cl de jus de citron et de 15 cl de Coca-cola. Versez dans un verre type « tumbler » le rhum et le jus de citron sur des glaçons. Ajoutez ensuite le Coca-cola et remuez lentement. Servez frais avec une rondelle de citron vert.

La mixologie emporte dans un voyage dans lequel vous devriez vous entrainer pour maîtriser les recettes populaires. Toutefois, il faut également expérimenter de nouvelles choses. Faites parler votre créativité et n’ayez pas peur d’essayer différentes combinaisons pour faire un cocktail unique !

Recettes sur le thèmes

Mojito

Librement inspiré du Mint Julep (cocktail à base de whisky), le Mojito ou Drake (nom légendaire préféré par les anglo saxons) est un cocktail qui fleure bon la Havane. Savant mélange de rhum, de glace pilée, de sucre de canne, de feuilles de menthe fraîches et de citron vert, il a vu le jour à Cuba au début du XX ème siècle. Cocktail particulièrement tendance, le mojito a de nombreuses variantes (champagne, bière, autres agrumes…). Rafraîchissant, il se consomme à la paille de préférence dans…

Tequila sunrise

Le tequila sunrise est un cocktail à base de tequila, de jus d’orange, et de grenadine.

Cosmopolitan

Le cosmopolitan, autrefois connu sous le nom de Stealth Martini, a été longtemps méconnu. Il a fait son apparition en 1958, mais ce n’est que quelques années plus tard, et donc, dans les années 90 qu’il a commencé à se faire connaître ; c’était à San Francisco. Et nous connaissons tous la suite de l’histoire ! Devenu un grand classique, le cosmopolitan concurrence actuellement le Dry Martini. Bien que fait pour tout type de personnes, le cosmopolitan attire particulièrement les femmes. Cela s’…

Cuba libre

Le Cuba Libre recèle une histoire assez singulière. Son nom lui est dû par l’indépendance de Cuba. À ce que l’on dit, à cette époque-là, un soldat américain est entré dans un bar. Il a commandé un rhum-coca avec une tranche de citron vert. C’est après qu’il a porté un toast en criant : “¡Por Cuba Libre !” (pour cuba libre !). Mais l’histoire du cuba libre n’en n’est pas resté là ! À l’époque de la prohibition, le rhum-coca a été utilisé par la mafia. Cette dernière voulant trafiquer de l’alcool…

Margarita

La Margarita, grand classique parmi les cocktails, est une délicate alliance de saveurs. Le sel déposé sur l’ourlet du verre vient sublimer la téquila, le triple sec et le citron vert qui composent ce cocktail. Même si son nom se fond avec celui du Mexique, ce sont les américains qui sont à l’origine de la Margarita. Ce Before lunch où la téquila avait été remplacée par du Brandy durant les années de prohibition a, depuis les années 40, retrouvé sa recette initiale. La Margarita est un cocktail…