Quel type de glaçon choisir pour rafraîchir vos différents cocktails ?

Quel type de glaçon choisir pour rafraîchir vos différents cocktails ?

En effet, le choix de ces alliés discrets de vos cocktails suit une logique et des normes bien déterminées. Dans cet article, nous vous livrons nos meilleures astuces pour accompagner vos cocktails les plus savoureux des glaçons les plus adaptés.

Les glaçons cylindriques, l'idéal pour rafraîchir vos cocktails concentrés

Si vous envisagez recevoir des invités chez vous, l'idéal serait de prévoir des glaçons cylindriques pour vos cocktails concentrés. Grand concurrent des glaçons cubiques, ils sont en effet prisés pour leur rapidité d'action et leur facilité de rafraîchissement.

On les retrouve en réalité sous deux formes sur le marché, à savoir : les glaçons cylindriques pleins et les modèles creux. Si les premiers sont recherchés pour leur densité et leur lenteur de dissolution, les deuxièmes sont appréciés pour leur rapidité d'action sur les cocktails concentrés.

Dans l'un ou l'autre des cas, les deux présentent l'énorme avantage de sublimer vos cocktails et de les rafraîchir sans les diluer. Pour vos grands évènements, vous pouvez les retrouver en sac de glaçons sur le marché.

Les « ice ball », l'allié parfait de vos cocktails Negroni

Les amateurs du cocktail Negroni savent bien que les glaçons « ice ball » représentent l'idéal pour rafraîchir leur boisson préférée. Singulièrement esthétiques, ces glaçons de type particulier sont la grande tendance du moment.

Leur densité représente un énorme avantage pour un rafraîchissement rapide et durable. À cela s'ajoute leur côté esthétique qui vous permet de sublimer vos verres et d'impressionner vos invités.

On raconte d'ailleurs qu'ils sont plus valorisés dans des verres de petite taille (short drink) pour rehausser l'ensemble de vos cocktails.

Les glaçons cubiques, pour un rafraîchissement passe-partout

Dans la longue liste des glaçons les mieux adaptés à vos différents cocktails, on ne peut occulter les glaçons cubiques. Grand classique des cocktails, ils représentent en effet les glaçons les mieux connus de tous les modèles existants. Leur grande facilité de reproduction a en effet fortement influencé leur réputation.

On raconte à juste titre qu'ils peuvent être fabriqués à la maison grâce aux bacs à glaçons. Cela explique sans nul doute leur forte présence dans les différents cocktails, en famille ou entre amis.

L'autre énorme avantage qu'ils présentent est relatif à leur grande adaptation à tous les types de verre. En plus donc de se retrouver dans tous les foyers, ils offrent une vitesse de rafraîchissement extraordinaire. Voilà pourquoi on les qualifie bien souvent de glaçons passe-partout.

Recettes sur le thèmes

Mojito

Librement inspiré du Mint Julep (cocktail à base de whisky), le Mojito ou Drake (nom légendaire préféré par les anglo saxons) est un cocktail qui fleure bon la Havane. Savant mélange de rhum, de glace pilée, de sucre de canne, de feuilles de menthe fraîches et de citron vert, il a vu le jour à Cuba au début du XX ème siècle. Cocktail particulièrement tendance, le mojito a de nombreuses variantes (champagne, bière, autres agrumes...). Rafraîchissant, il se consomme à la paille de préférence dans un verre à whisky. Un bon mojito mérite d'être réalisé quelques minutes avant d'être dégusté pour laisser aux feuilles de menthe et au citron vert le temps de mêler leurs parfums à celui du rhum.

Mojito fraise

Le mojito fraise est un cocktail très rafraichissant et très apprécié dans les bars branchés.

Mojito yuzu

Le mojito Yuzu, une invitation au voyage entre Asie et Amérique du Sud! Ce petit citron asiatique aux saveurs délicates combine parfaitement notes acidulées et, fruitées, opposées à la fraîcheur des feuilles de menthe : une boisson désaltérante à souhait qui réveillera les papilles les plus endormies ! Idéal lorsqu'il fait très chaud, ce cocktail sans alcool est à consommer à n'importe quel moment et se sert de préférence dans un verre à whisky. Une recette qui fera sans nul doute l'unanimité auprès de ses consommateurs.

Mojito lorrain

Le mojito lorrain ou mojito mirabelle est une variation du mojito mais avec une touche fruitée. La mirabelle est un fruit répandu spécialement en Lorraine qui se consomme de mi-août à la mi-septembre.

Mojito basque

Pour changer du mojito classique, la version basque du célèbre cocktail est à découvrir absolument ! Remplaçant le traditionnel rhum par de l'Izarra vert, liqueur emblématique de la région, le mojito basque déborde de fraicheur. Agrémenté de citron vert, de sucre de canne, d'un peu d'eau gazeuse et de feuilles de menthe il est très populaire dans les bars du sud-ouest. La belle couleur verte apportée par la liqueur ravira les amateurs qui auront autant de plaisir à admirer leur verre qu'à le déguster. Seize plantes et épices rares composent l'Izarra vert. Les anciens disaient de cette liqueur qu'elle amenait "le soleil dans un verre". Nul doute que le mojito basque et sa fraîcheur incomparable est un incontournables des soirées estivales.

Bellini

Le Bellini est un cocktail à base de Prosecco ou de champagne et de purée de pêches blanches, boisson emblématique de la ville de Venise, en Italie, où il a été inventé.

Mimosa

Le mimosa est un cocktail à base de champagne (ou de vin mousseux) et de jus d'agrumes glacé, généralement du jus d'orange.

Americano

L'Americano est un cocktail à base de campari, de vermouth doux et de soda.

Bloody mary

Le Bloody Mary est notamment connu pour son effet détonnant. Mais ce n?est pas un cocktail comme tant d?autres. Il se démarque par les légendes plus ou moins sanglantes qu?il détient. Si vous avez pensé que c?est un cocktail américain, détrompez-vous, car il a été fabriqué à Paris. C?était en 1921, par un barman connu sous le nom de Fernand Petiot. Quant à son nom, l?on ne sait pas exactement d?où provient-il. Plusieurs sont effectivement les histoires qui en parlent, mais l?une d?elle est la suivante : Mais environ un siècle après, son nom lui a été dû par l?écrivain : Ernest Hemingway. Il ne voulait pas que son épouse, la maudite Mary (Bloody Mary) découvre qu?il consomme de l?alcool. Il désirait ainsi un cocktail inodore.