Quelle boisson pour accompagner un cigare ?

Quelle boisson pour accompagner un cigare ?

Pour les vrais amateurs, fumer un cigare est synonyme de détente, voire de plaisir intense. Un plaisir qui éveille tous les sens, un plaisir qui se prépare comme un rituel, quels que soient le moment ou l'occasion. Avant de fumer un cigare, on le sent, on le touche, on observe son éclat ou sa couleur... Bref, fumer un cigare s'avère un instant magique qui ne peut être qu'exacerbé par un cocktail. A la condition qu'il soit bien choisi.

L'alliance cigare whisky, oui mais pas que…

Dans l'imagerie populaire, au cinéma, on imagine aisément un homme élégant, confortablement installé dans son fauteuil, un cigare à la main, un verre de whisky dans l'autre. Une image certes un peu cliché mais qui a la vie dure. D'autant que des personnages célèbres, à commencer par Winston Churchill ou Alfred Hitchcock, ont considérablement participé à la naissance de ce mythe. Pourtant, l'alliance cigare whisky n'est pas forcément un mariage réussi, de par les saveurs fortes et puissantes de l'un et de l'autre, qui peuvent agresser le palais. Ernest Hemingway, un autre illustre fumeur de cigares, avait une affection particulière pour Cuba, ses Havanes et ses cocktails à base de rhum, cubain bien sûr.

L'alcool intensifie les saveurs du cigare

Il existe cigare et cigare, avec leurs arômes et saveurs propres. Fumer un cigare est un moment unique, un instant presque intime, propre à chacun. Un cigare emplit le palais et s'il est fort, il peut anesthésier les papilles. Pour réaliser le juste mariage entre un cigare et un alcool, il est recommandé de ne pas choisir un cigare trop corsé qui ne ferait qu'annihiler le plaisir. A l'inverse, un alcool trop marqué en goût, ne ferait qu'effacer les saveurs du cigare. En revanche, un alcool, surtout s'il est parfumé, aura l'avantage d'atténuer l'haleine du cigare, qui peut être parfois chargée. En la matière, tout dépend donc d'une sensation personnelle : certains, pour accompagner leur cigare, apprécieront un bon whisky, d'autres un café plus ou moins puissant, d'autres encore un vin moelleux. Ou alors un porto dont les accords aromatiques concordent bien avec ceux du cigare. Traditionnellement, on associe aussi souvent le cigare au cognac ou à l'armagnac. Pourtant, certains cocktails peuvent également rendre l'expérience plus intense.

Les alcools qui peuvent justement accompagner un cigare

Le rhum peut être un allié de choix pour le rituel du cigare. Peut-être parce rhum et cigare ont souvent en commun leur terroir. Ainsi, on ne peut évoquer Cuba sans penser à ses havanes et à son rhum, que l'on choisira plutôt ambré afin adoucir un cigare. Dès lors, des cocktails comme le Cuba libre, créé en 1902 pour célébrer l'indépendance du pays, s'avère idéal. Tout comme le cubanito, version cubaine du Bloody Mary, ou le mojito, le cocktail toujours à la mode, qui ne peut que rafraîchir les papilles. Enfin, le daïquiri, consommé sans modération aucune par Hemingway, peut aussi très bien participer au plaisir du cigare. Enfin, si l'espace d'un instant, vous souhaitez vous glisser dans la peau de James Bond, pourquoi ne pas boire une vodka martini avec votre cigare ?

En conclusion, difficile de trouver l'alliance parfaite entre cigare et cocktails tant elle dépend de ses goûts personnels. Ces quelques conseils se veulent plus des suggestions que des critères stricts. A vous de créer votre moment de bonheur intense.

Recettes liées

Mojito

Librement inspiré du Mint Julep (cocktail à base de whisky), le Mojito ou Drake (nom légendaire préféré par les anglo saxons) est un cocktail qui fleure bon la Havane. Savant mélange de rhum, de glace pilée, de sucre de canne, de feuilles de menthe fraîches et de citron vert, il a vu le jour à Cuba au début du XX ème siècle. Cocktail particulièrement tendance, le mojito a de nombreuses variantes (champagne, bière, autres agrumes...). Rafraîchissant, il se consomme à la paille de préférence dans un verre à whisky. Un bon mojito mérite d'être réalisé quelques minutes avant d'être dégusté pour laisser aux feuilles de menthe et au citron vert le temps de mêler leurs parfums à celui du rhum.

Bloody mary

Le Bloody Mary est notamment connu pour son effet détonnant. Mais ce n?est pas un cocktail comme tant d?autres. Il se démarque par les légendes plus ou moins sanglantes qu?il détient. Si vous avez pensé que c?est un cocktail américain, détrompez-vous, car il a été fabriqué à Paris. C?était en 1921, par un barman connu sous le nom de Fernand Petiot. Quant à son nom, l?on ne sait pas exactement d?où provient-il. Plusieurs sont effectivement les histoires qui en parlent, mais l?une d?elle est la suivante : Mais environ un siècle après, son nom lui a été dû par l?écrivain : Ernest Hemingway. Il ne voulait pas que son épouse, la maudite Mary (Bloody Mary) découvre qu?il consomme de l?alcool. Il désirait ainsi un cocktail inodore.