Quelle est la provenance des verres Tikis dans les bars-restaurants ?

Quelle est la provenance des verres Tikis dans les bars-restaurants ?

Selon que vous voulez boire du vin, du champagne, ou autres types de boissons, vous serez servis avec une coupe, une flûte, etc.

Cependant, dans certaines grandes villes américaines, l’utilisation de verre en bois est devenue fréquente pour servir du cocktail. Appelé verre Tiki, ce contenant original et exotique surprend plus d’un. Alors, si vous souhaitez en apprendre davantage sur les verres Tikis, lisez cet article.

Une naissance au cœur de la Polynésie

Selon une légende polynésienne, Tiki serait le premier être humain ayant engendré toute la race humaine. De fait, il revêt un caractère mi-homme et mi-dieu, et son nom est porté (par extension) par les premiers aïeuls.

Pour rester en communion avec leurs ancêtres, les Polynésiens portaient des représentations qui leur sont consacrées. Celles-ci se présentent sous forme de pendentifs, amulettes, ou statues fabriquées tantôt en bois ou en pierre.

Selon la culture polynésienne, ces statues et amulettes protègent respectivement ceux qui habitent aux alentours, ou ceux qui les portent. Étant au cœur de la culture Mao-hi, les Tikis sont très répandus sur les îles Pacifique.

L’introduction de Tiki dans les cocktails

Il faut attendre le début de la décennie 1930 pour que le nom « ‘Tiki »’ fasse son entrée dans le monde des cocktails. C’est aux barmen Victor Bergeron et Ernest R. Beaumont que revient le mérite de cette innovation.

En pratique, Victor B. était plus connu sous le nom de Trader Vic, et Ernest R. B. était le Donn Beach. En effet, ces deux hommes ont eu l’ingénieuse idée de créer, chacun à leur niveau, des bars-restaurants qui rappelaient la Polynésie.

Le décor, la cuisine, les boissons, etc., tout vous plongeait dans l’atmosphère des Tropiques. Et pour de grandes villes américaines comme Los Angeles, les bars-restau de Trader Vic et Donn Beach étaient devenus de véritables coins de voyage en Polynésie.

Ce fut alors la première grande révélation des verres Tikis au monde. Ainsi, pour boire un cocktail « ‘Zombie »’ ou « ‘Mai Tai »’, il fallait se rendre soit chez Donn B., soit chez Trader Vic. Il faut admettre que Donn Beach particulièrement avait le secret des cocktails les plus exotiques.

L’alliance entre le verre Tiki et les cocktails

À l’origine des Tikis-bars, Donn Beach était resté concentré sur l’usage exclusif des rhums. Et même si les recettes de cocktails ont grandement évolué ; il est impératif de préciser que le rhum est la liqueur principale d’un spiritueux Tiki.

Cependant, il faut remarquer que ni les cocktails ni les rhums n’ont pour origine le pacifique. En réalité, Donn Beach s’est donné pour modèle de cocktail le Planter’s Punch qui est une boisson des îles Caraïbes.

De façon classique, ce cocktail caribéen se fait à base de jus de citron, de sucre, d’une petite quantité d’eau et évidemment de rhum. Alors pour apporter sa touche unique et former un spiritueux Tiki, le barman a osé ajouter à la formule traditionnelle d’autres jus de fruit.

Sa sélection se faisait parmi les fruits tropicaux comme l’ananas, l’orange, le pamplemousse, etc. Côté liqueur, en dehors de l’essence qui est le rhum, vous pouvez aussi en choisir d’autres. Les sirops sont aussi les bienvenus dans votre verre Tiki pour un cocktail digne des Tropiques.

Recettes sur le thèmes

Daiquiri

Sucre glace, Rhum blanc, Jus de citron vert

Blue hurricane

Curaçao bleu, Rhum brun, Passoa, Sauce aigre-douce, Glace, Rhum blanc

Barracuda

Galliano, Jus d'ananas, Prosecco, Rhum blanc, Jus de citron vert

Zombie

Rhum à 75% d'alcool, Angostura bitters, Grenadine, Pernod, Rhum blanc, Rhum blanc, Jus de citron vert

Maï-tai

Le Mai Tai est un cocktail à base de rhum inventé en 1944 à Oakland (Californie) par Victor Bergeron.