Comment est-ce que le rhum brun est-il utilisé dans les cocktails ?

Comment est-ce que le rhum brun est-il utilisé dans les cocktails ?

Bien que son berceau soit dans le golfe du Mexique, cette eau-de-vie est l’un des alcools les plus consommés dans le monde entier. Il existe plusieurs catégories de rhums, dont le rhum brun. Qualifié de rhum vieux, ce nectar génère des arômes exquis. Je vous parlerai dans la suite de l’usage du rhum brun dans les cocktails.

Le rhum brun est moins utilisé dans les cocktails

Souvent assimilé au rhum ambré, le rhum brun est une eau-de-vie complexe et soyeuse. Généralement, il est produit en utilisant plusieurs arômes : vanille, caramel, épices et autres. Ces particularités font de lui un produit de dégustation raffiné. Contrairement au rhum blanc, ce nectar commercialisé dans une boutique de rhum est rarement utilisé pour la préparation des cocktails.

En effet, le rhum brun peut être dégusté tout seul à température ambiante. Cela permet de mieux déceler les différents arômes qui le composent. Toutefois, il peut être dégusté avec un peu de glace afin d’affaiblir le côté râpeux de l’alcool.

Comme je l’ai mentionné plus haut, le rhum vieux est moins utilisé par les cocktails. En réalité, lorsqu’il est mélangé à d’autres substances, il est difficile de ressentir convenablement ses arômes. Il est toutefois utilisé pour la préparation de certains cocktails comme le black mojito, le cuba libre ou le Mai-Tai.

Le black mojito

Apparu à Cuba, le mojito doit son existence à Francis Drake, un navigateur anglais. Après avoir extrait le jus de canne à sucre, ce dernier obtint un breuvage ayant un goût légèrement fort. Pour améliorer le goût de cette eau-de-vie, Francis Drake l’agrémenta avec de la menthe, du citron et du sucre. C’est ainsi qu’il créa le mojito, un cocktail qui a plusieurs variations. Le black mojito est l’une des mutations de cette boisson.

Les ingrédients et ustensiles utilisés pour la préparation du black mojito

Vous aurez besoin essentiellement de cinq ingrédients pour préparer le black mojito pour une personne. Vous aurez besoin de 8 traits d’Angostura bitters et 5 cl de club soda. Le cocktail se réalise également avec 5 cl de rhum brun, une feuille de menthe et 3 cl de jus de citron.

Quant aux ustensiles, le black mojito sera servi dans un verre à mojito. Vous aurez besoin d’un double doseur de 3/2 cl et un double doseur de 3/5 cl. Il est également indispensable que vous ayez un chope cristal, un pilon, un presse-citron et un couteau en céramique.

La préparation du black mojito

Pour réussir votre cocktail, vous devez commencer par mettre la menthe et le citron dans un verre. Servez-vous ensuite du pilon ou d’une cuillère pour écraser la menthe. Par la suite, ajoutez la glace puis le rhum. Après avoir rempli le verre avec du soda, garnissez-le enfin avec de l’Angostura bitters.

Le rhum brun apporte du caractère

Généralement, le rhum ambré est utilisé pour la confection des cocktails de caractère. En effet, ce dernier contient environ 40 à 60 ° d’alcool. Après son vieillissement, il peut toutefois atteindre 80 à 90 % d’alcool. C’est la raison principale pour laquelle, il est la meilleure alternative pour la réalisation du mojito. Cependant, pour conserver le caractère du rhum brun et son degré d’alcool, je vous recommande d’opter pour un rhum ambré léger vieux d’un an à trois ans.

Plus le rhum est vieux, plus il apporte des notes épicées au mojito, et ce, sans voiler son côté acidulé. Le caractère du rhum brun provient aussi de sa couleur foncée qu’il doit à la porosité du bois des fûts, aux années de vieillissement, la taille des barils et autres. Pour avoir encore plus de fraîcheur, vous pourrez décorer votre verre en y ajoutant quelques rondelles de concombre.

Recettes sur le thèmes

Black mojito

Qui ne connaît pas le mojito ? Les apéros d?été ne sont pas dignes d?être appelés ainsi sans ce cocktail ! Créé par Francis Drake, un navigateur anglais, le mojito a fait son apparition à Cuba ; ce dernier étant connu pour ses champs de canne à sucre. Francis Drake a donc voulu extraire une eau-de-vie à partir de ces cannes à sucre. Seulement, le goût était légèrement fort qu?il a voulu l'agrémenter de quelques ingrédients supplémentaires, dont : la menthe, le citron vert et le sucre. Peu de temps après, les citadins commencent à prendre connaissance de cette boisson. C?est ainsi qu?il a fini par intégrer les bars à la mode. Une touche de modernité n?était pas non plus de refus : de l?eau pétillante, de la glace, etc.

Cuba libra

Le Cuba libre ou rhum-Coca,, ou rum and Coke (aux États-Unis et au Canada anglophone et francophone) ou Cuba au Mexique est un cocktail à base de rhum, de citron vert et de cola, Dans son ouvrage The Complete Book of Spirits de 2004, Anthony Dias Blue explique que le mélange original contenait également un peu de gin.

Dark and stormy

Rhum brun, Bière de gingembre

Planter's punch

Rhum brun, Jus d'ananas, Sirop d'orgeat, Jus d'orange

Maï-tai

Le Mai Tai est un cocktail à base de rhum inventé en 1944 à Oakland (Californie) par Victor Bergeron.