Comment bien déguster du rhum ?

Comment bien déguster du rhum ?

Pour les passionnés et les habitués, sa dégustation doit suivre un certain processus et un cérémonial complexes pour ne pas manquer son goût. En effet, la dégustation d’un rhum s’inscrit généralement dans un style particulier, quand bien même elle reste un plaisir simple et convivial. Vous souhaitez en boire ? Je vous livre ici quelques astuces pour le faire dans les règles de l’art.

Choisir le bon verre pour déguster son rhum

Le choix du matériel constitue un détail assez important pour profiter au mieux de son rhum. En général, on utilise des verres de dégustation à rhum ou verres tulipes dont le ventre est large, mais le col plus resserré (cheminée). Cette forme particulière permet à l’alcool d’avoir une bonne surface de contact tout en freinant la montée des effluves à votre bouche et à votre nez.

En conséquence, le spiritueux reste bien oxygéné alors que les arômes, plus subtils et légers, restent bien concentrés pour se révéler tout au long de la dégustation. Au-delà de la forme du verre qui doit être adaptée, le matériel que vous choisissez doit vous plaire par sa prise en main, sa tenue et la qualité des matériaux utilisés.

Se mettre dans les bonnes conditions

Il ne suffit pas de verser son spiritueux dans un verre et de le porter à la bouche pour le déguster. Si vous souhaitez bien savourer votre rhum, il est important de vous mettre dans les bonnes conditions. D’abord, vous devez choisir un environnement calme et paisible à l’odeur neutre où vous vous retrouvez seul avec votre rhum. Vous pourrez alors mieux profiter des arômes qui émanent de votre verre.

Ensuite, votre rhum doit être servi à température ambiante. Qu’il s’agisse d’un vin ou d’un alcool fort, le froid réduit les arômes et vous empêche d’en profiter. Il est donc préférable de ne pas ajouter de glaçon dans votre rhum pendant sa dégustation. Au-delà du froid qui inhibe les senteurs, la glace se diluerait dans l’alcool, diminuant sa concentration aromatique pour empêcher sa perception et le rendre plus fade. Aussi, vous devez éviter de manger épicé ou de fumer avant de vous lancer dans une séance de dégustation de rhum.

Enfin, vous devez apprêter votre bouteille de spiritueux selon vos préférences et votre type de dégustation (découverte, horizontale, verticale ou par pays d’origine). Pour une expérience unique, je vous recommande vivement de prévoir deux à trois bouteilles, au minimum et de commencer par le plus léger en préparant des verres d’eau entre chaque dégustation.

Déguster son rhum

En général, la dose standard d’un verre de rhum à 40 % d’alcool est de 3 cl. Si vous prévoyez de gouter plusieurs spiritueux ou si les dosages en alcool sont trop élevés, vous pouvez bien évidemmentréduire la quantité à 2 ou 1 cl. Il est vrai que chacun est libre de déguster son rhum comme il le souhaite. Cependant, la dégustation dans les règles de l’art fait appel à tous les sens pour vous faire découvrir le véritable potentiel de votre boisson.

La vue et l’odorat

Une fois votre rhum servi, contemplez-le et observez attentivement sa couleur. S’il est vrai qu’elle ne vous permet pas de déduire l’âge de votre boisson, elle présente des nuances et des reflets qui pourraient vous fasciner. Dans certains cas, vous pourrez remarquer une trace un peu huileuse et verdâtre à la surface. Cela constitue un bon signe puisqu’il indique généralement qu’il s’agit d’un très vieux rhum.

Déguster un rhum, c’est avant tout profiter pleinement de ses arômes. Commencez par le placer au niveau du sternum (vous remarquerez qu’il s’exprime déjà) puis remontez-le progressivement jusqu’au nez sans l’y plonger. Vous risquez de vous brûler. Ensuite, couchez votre verre à l’horizontaleet promenez votre verre tout autour du verre pour découvrir tous ses arômes : les notes les plus légères et volatiles (fruits frais et fleurs) en haut et au-dessus du verre puis les notes les plus lourdes (bois, fruits mûrs) dans le bas et en dessous.

Pour finir, alternez les narines en déplaçant votre verre horizontalement devant le nez. Cela vous permettra de capter la profondeur de la palette aromatique que peut contenir votre rhum.

La bouche

Après observation et appréciation des arômes, le moment est enfin venu de déguster votre rhum. Commencez par prendre quelques gouttes pour tapisser votre palais. Cette première attaque vous donnera vos premières impressions et vous aidera à mieux saisir la texture de votre eau-de-vie. Prenez ensuite une petite gorgée pour tapisser la gorge et découvrir la finesse et la complexité de votre rhum.

Avant de continuer, essayez encore de sentir votre rhum. Vous y découvrirez de nouveaux arômes et une nouvelle perception, puisque l’oxydation et le repos font évoluer votre spiritueux. Enfin, vous pouvez en boire une vraie gorgée pour finir votre dégustation. Celle-ci vous aidera à découvrir le goût que laissera votre rhum après sa dégustation. Avec une bonne préparation, il ne fait aucun doute que vous apprécierez votre spiritueux, sans surprise ni brûlure, jusqu’à la finale. Si vous prévoyez d’en déguster autre, buvez un peu d’eau avant de passer à la bouteille suivante.

Recettes sur le thèmes

Mojito

Librement inspiré du Mint Julep (cocktail à base de whisky), le Mojito ou Drake (nom légendaire préféré par les anglo saxons) est un cocktail qui fleure bon la Havane. Savant mélange de rhum, de glace pilée, de sucre de canne, de feuilles de menthe fraîches et de citron vert, il a vu le jour à Cuba au début du XX ème siècle. Cocktail particulièrement tendance, le mojito a de nombreuses variantes (champagne, bière, autres agrumes…). Rafraîchissant, il se consomme à la paille de préférence dans…

A night in old mandalay

Rhum premium, Soda au gingembre, Jus de citron, Jus d'orange, Citron, Rhum blanc

Banana daiquiri

Triple sec, Sucre, Banane, Cerise, Rhum blanc, Jus de citron vert

Rum old fashioned

Rhum à 75% d'alcool, Bitters, Sucre glace, Eau, Citron vert, Rhum blanc

Mojito punch pour 10 personnes

Ce mojito pour 10 personnes est idéal pour les soirées. Chacun peut venir remplir son verre à la louche directement dans le saladier. A la fois rafraichissant et convivial cette recette sera l’allié parfait pour vos fêtes.

Il est préférable de demander aux gens de se servir rapidement une fois les glaçons ajoutés dans le punch.

Si jamais vous ne pensez pas que le punch sera consommé rapidement vous pouvez mettre moins de glace au moment de la préparation et en ajouter régulièrement par la…