La part des anges : comment expliquer la disparition d'une partie de votre bouteille ?

La part des anges : comment expliquer la disparition d'une partie de votre bouteille ?

Quelque temps après la mise en fût, il est courant de constater que leur volume baisse. Ce phénomène est appelé la part des anges. Vous souhaitez connaître les causes de cet état de choses ? Vous désirez surtout remédier à cela ? Nous vous détaillons tout ici !

La part des anges : explications du mécanisme et de l’origine du nom

Je me suis intéressé à l’explication du mécanisme objet de cet article et j’en ai tiré des réponses assez intéressantes. De prime abord, vous devez savoir que la part des anges fait concrètement référence au procédé par lequel l’alcool s’évapore d’un contenant. Plus concrètement, je me suis rendu compte que l’éthanol qui disparaît connaît un processus de vieillissement.

Vous devez aussi savoir que ce phénomène concerne non seulement du vin, mais également d’autres boissons à l’instar des spiritueux.

En ce qui concerne l’appellation, vous comprendrez qu’il s’agit d’une expression imagée empruntée del’alchimie qui désigne par ange les substances évaporatoires. J’ai en effet découvert que plusieurs raisons intéressantes justifient cet état.

L’aspect poreux des récipents

Je me suis rendu compte que les fûts sont d’une longue tradition dans le processus de fabrication des boissons. Malheureusement, je comprends qu’ils sont à l’origine de l’évaporation d’une partie du contenu. Vous devez savoir que ces récipients sont poreux par nature. Le bois a une tendance naturelle à laisser très légèrement respirer le contenu.

Ainsi, dans la majorité des cas, vous ne constaterez l’évaporation que sur une longue période. Le fût prend le cas échéant la couleur de la matière produite. Vous constaterez aussi que des champions poussent à côté de vos récipients. Ce fait dernier est révélateur de ce que vous subissez une évaporation.

Cependant il n’est pas rare de constater le même phénomène sur de très anciennes bouteilles de rhum ou de whisky alors que la bouteille est en verre. L’évaporation, dans le cas d’une bouteille, se fait généralement par le bouchon en liege. C’est pourquoi au musée de whisky à Edimbourg, qui dédient la plus grande collection de whisky écossais au monde vous trouverez beaucoup de bouteille partiellement vidées de leur contenu. Cette visite est particulièrement recommandée pour les amateurs de whisky. Vous trouverez sur place une large selection de bouteilles et surtout un bar ou vous pourrez déguster les différentes gammes whisky. Et si jamais vous manquez de verres ou de pierres pour déguster votre whisky à la maison vous rendre sur la boutique Plaisir Whisky pour trouver le nécessaire.

L’effet de la chaleur

De nombreuses recherches effectuées en la matière, je tire l’explication selon laquelle, un espace aride et chaud favorise aussi le phénomène la part des anges. D’une manière plus explicite, plus latempérature est élevée, mieux le liquide contenu dans le récipient diminue en volume.

La part des anges est responsable de la diminution de la production. Je retiens que ce fait agit sur la vente et les bénéfices des producteurs. Toutefois, j’ai pensé à quelques pistes de solutions pour vous.

La part des anges : comment éviter le phénomène ?

Vous pouvez éviter les effets de la part des anges en changeant de fûts. Dans ce cas, je vous recommanderai d’opter pour des récipients imperméables et non poreux. Cependant, s’il vous est impossible de procéder à ce changement, je vous conseille de créer une atmosphère humide ; une alternative plutôt intéressante.

Agissez sur la température de votre milieu de travail en recherchant plus d’humidité. Vous réduirez ainsi les effets de la chaleur et par ricochet l’évaporation.

Je vous conseille aussi de prendre le soin de bien fermer vos fûts et vos bouteilles avant stockage. Souvent, la part des anges n’est que la résultante d’une négligence manifestée par l’ouverture des couvercles des fûts. A moins, évidements que vous conserviez des whiskies plusieurs dizaines d’années.

Recettes sur le thèmes

Imperial fizz

Whisky mélangé, Sucre glace, Eau pétillante, Jus de citron, Rhum blanc

Scotch cobbler

Brandy, Curacao, Menthe, Orange, Scotch

Mojito lorrain

Le mojito lorrain ou mojito mirabelle est une variation du mojito mais avec une touche fruitée. La mirabelle est un fruit répandu spécialement en Lorraine qui se consomme de mi-août à la mi-septembre.

Punch lorrain

Le punch lorrain est traditionnellement servis lors de grands évènements, par exemple un mariage, en Lorraine. Cette recette de punch est prévu pour 10 ou 12 personnes. Malgré la présence de la mirabelle le cocktail se laisse boire facilement, il convient donc de prévenir les invités qu’il ne faut pas en abuser.

Whisky sour

Le whisky sour est l’un des sours les plus connu. Il n’y a pas beaucoup d’informations concernant son origine mais la recette écrite la plus ancienne de ce cocktail date 1870 et a été retrouvée dans un journal américain nommé Waukesha Plain Dealer.