A la découverte du vin de Madiran

A la découverte du vin de Madiran

Il est singulier, intense et pourvu d'une richesse aromatique délicate. Perçu comme une boisson charismatique et adaptatif, ce délice madiranais est caractérisé par des tanins très soyeux. Amoureux de vins modernes, je vous amène à la découverte du vin de Madiran.

L'histoire du Madiran (AOC)

Le vignoble de Madiran est très ancien. Sa structuration débute en 1030 avec la construction du monastère de Madiran. Très vite, le vin de Madiran se fait une grande renommée grâce aux pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle. Dès lors, il devient naturellement la boisson des pèlerins et donc un vin de messe. En 1360, le Prince noir devenu le roi d'Aquitaine cette année fait découvrir aux Anglais ce somptueux vin. Il fera ainsi l'objet d'un commerce intense avec les vallées pyrénéennes.

Pendant la période moderne, le prieuré est transmis aux jésuites de Toulouse et les crises du XVIIIe siècle et du XIXe siècle freinent son essor. Un insecte, le phylloxera détruit la quasi totalité du vignoble, obligeant les vignerons à replanter en sélectionnant. Ils prirent le soint de sélectionner les meilleurs terrains disponibles. En 1906, ils forment un syndicat et obtiennent une première délimitation duterroir Madiran en 1909.

Les régions viticoles de Bordeaux sont très étendues et contiennent 6 grandes régions, qui résonnent à l'oreille de tout amateur de vin:

  • Vins de Bordeaux Métropole
  • Blaye et Bourg
  • Saint-Émilion, Pomerol, Fronsac
  • Entre-Deux-Mers
  • Graves et Sauternes
  • Médoc

Le 10 juillet 1948, le vin de Madiran est classé AOC (Appellation d'Origine Contrôlée) et sa zone de production s'étend sur trois départements. Il s'agit :

  • du Gers ;
  • des Hautes-Pyrénées ;
  • des Pyrénées-Atlantiques.

Au fil des années, les vignerons de Madiran adoptent le dieu romain Janus comme symbole et font du vin Madiran l'un des plus appréciés du monde.

Encépagement et description du vin de Madiran

!Vignes

Le vin du Madiran a la particularité de jouir d'une multitude de cépages autochtones. Le décret de l'AOC de 1948 confère au Tannat le titre de cépage principal de ce genre de breuvage. Il stipule que celui-ci doit représenter près de 70 % de l'encépagement de l'appellation Madiran. Très peu répandu, le Tannat est issu du piémont pyrénéen. Il s'agit d'une variété de raisins, de la famille des cotoïdes originaire du bassin de l'Adour.

C'est un cépage local qui apporte au vin de Madiran une grande richesse de tanins et une coloration grenade intense. Les autres cépages utilisés sont le Cabernet franc (20 %), le cabernet Sauvignon (10 %) et le fer servadou (1 %). L'assemblage de tous ces éléments donne un breuvage acide, très charpenté, très sombre qui nécessite du temps pour être apte à la consommation.

Très tannique et de couleurs rubis sombre, le vin de Madiran est par ailleurs, le seul qui ne peut être commercialisé sans avoir passé au moins douze mois en cave. Quand sa vinification est bien faite, il est très fruité, souple, parfumé et frais. D'après certaines recherches scientifiques, il est constitué de procyanidines vasoactifs qui protègent le cœur et les vaisseaux sanguins.

La fabrication du vin de Madiran

Dès leur arrivée au chai de vinification, les raisins du vignoble de Madiran sont éraflés. Cette technique obligatoire permet d'empêcher la migration des éléments indésirables de la grappe dans le vin lors de la macération. Les raisins ainsi obtenus vont subir la fermentation alcoolique et la macération. La fermentation alcoolique permet de transformer le sucre du fruit en éthanol. La macération entre jus de raisin et le marc durent généralement au-delà de la fermentation.

Elle favorise aussi une dissolution des polyphénols dans la boisson. Aidée par la présence d'alcool et la température, cette opération peut durer entre quinze et quarante jours selon le type de vin voulu. Vient ensuite la fermentation malolactique qui fait gagner de la stabilité au breuvage, diminue son acidité et lui confère une qualité de dégustation supérieure. Elle a lieu avant la commercialisation du cru et s'apprécie par le dosage de l'acide malique.

Pour clôturer la fabrication, on procède à un élevage du vin. Cette étape consiste à le clarifier et à favoriser la polymérisation de ses composants pour affiner les arômes et sensations organoleptiques. Dans le cas du Madiran, cette opération dure au moins un an. La technique utilisée est celle du microbullage. Elle a été inventée par un vigneron madiranais qui désirait faire l'élevage de ses vins par micro-oxygénation sans pour autant lier l'aromatisation à la barrique. L'élevage se fait donc en cuve pour les vins qui sont commercialisés jeunes et barrique pour ceux qui nécessitent une plus longue durée.

Les gammes du vin de Madiran

Afin de simplifier l'offre sur le marché, l'interprofession propose trois gammes de Madiran dont vous pourrez trouver des bouteilles sur le site Viniphile.

Les cœurs de gammes

Encore appelés Madiran « Tradition », les cœurs de gamme sont le résultat de l'assemblage du Tannat, du cabernet franc et du cabernet sauvignon. Les vins de cette catégorie subissent un élevage d'au moins un an principalement en cuve, mais une partie peut être passée en fut de chêne.

Intense, frais et fruité, il s'agit d'une sélection de vins jeunes qui ont subi une extraction raccourcie et une thermovinification mineure. Ces techniques rendent le Tannat plus accessible et permettent de produire des breuvages prêts à boire.

Les hauts de gamme

Les hauts de gamme sont des vins dont le Tannat est le cépage dominant. Puissants et élégants, ils sont marqués par des arômes de cuir, de réglisse, de pain grillé et d'épices. Les Madirans haut de gamme bénéficient d'un élevage d'un an minimum en fut de chêne. Cette technique en fait des vins de gastronomie supportant des mets de caractère.

Les cuvées de prestiges

Qualifiée de cuvée d'exception, cette gamme met en avant les plus beaux terroirs de l'appellation. Elle fait la gloire des vins de Madiran. Les cuvées de prestiges de Madiran coutent plus cher, mais offrent une sensation inédite en bouche. Ces boissons ont une grande renommée en raison de leur intensité et de leur bouquet très expressif. Ils sont parfaits pour les grandes occasions.

Dégustation du vin de Madiran

!Côte de boeuf

Généralement servi à température ambiante, le vin de Madiran est le compagnon idéal des apéritifs dinatoires à base de tapas. Caractérisé par une belle fraicheur, il révèle sa saveur avec une cuisine épicée et riche comme celles de l'Inde. Curry, tandoori, canard laqué ou encore tajine d'agneau, n'hésitez pas à faire des essais de dégustation.

Ample et dense, le vin de Madiran s'associe à merveille avec certains fromages comme la brebis des Pyrénées ou le bleu d'Auvergne. En cuisine, il sert à mouiller des viandes en sauce. Accompagné d'un framboisier ou d'un gâteau forêt-noire, ce vin est parfait pour adoucir vos papilles gustatives. À table, je vous conseille la viande grillée, un plat de pâtes al dente ou un risotto pour faire ressortir les notes d'épices de cette merveille de Madiran.

Recettes sur le thèmes

Sweet sangria

Orange, Vin rouge, Fraises, Eau, Sucre, Citron, Citron vert, Épinard

Vin chaud aux épices

Le vin chaud est la boisson emblématique des marchés de Noël. C'est une boisson à partager entre amis lors d'une journée d'hivers. Reconnaissable par son odeur particulière de vin et d'épices il est typiquement associé au nord est de la France. Chaque personne à se propre recette de cette boisson en fonction des ingrédients locaux. Il existe des recettes de vin chaud blanc, ou encore de vin chaud avec du miel. Cette recette est pour 6 verres de 15cl environ.

Queen charlotte

Grenadine, Soda au citron vert, Vin rouge

Wine punch

Orange, Jus d'ananas, Vin rouge, Jus d'orange, Citron

Mulled wine

Brandy, Clous de girofle, Vin rouge, Eau, Sucre, Cannelle, Citron